MES MECS  Lieu : l’Ouest de la Roumanie, région frontalière avec la Serbie et la Hongrie.   Dans notre civilisation sédentaire, la notion de Vie est intimement liée à un lieu. Cette conception des choses apparaît sans doute peu compréhensible aux peuples nomades. Certains fixent leur espace de confort et de paix au sein d’un lieu souvent appelé « la maison », quand d’autres le créent à travers des objets ou des images déplaçables.  Existe une zone de transition entre le sédentarisme et nomadisme où l’existence d’un domicile, d’un lieu d’ancrage, n’exclut pas la nécessité de créer un espace d’intimité transportable. Pour le chauffeur de camion la création de cette bulle, de ce « chez soi, mais ailleurs » est une réponse à la solitude et l’absence de repères imposés par ce choix de vie. Elle souligne l’importance fondamentale de posséder un « contenant » (habitat/maison/bulle) en cohérence avec « le contenu » (le « soi », ses désirs profonds, sa croyance...) quelles que soient les conditions de vie.  La série Pare-brise révèle le conducteur comme un acteur présenté dans un décor qui peut apparaître comme théâtral car hautement révélateur de la personnalité de l’occupant. Cette mise en scène d’objets, de tissus et d’images illustre le besoin de l’être humain de personnaliser son univers, de créer « un chez soi», même dans ce contexte particulier.      ''Toujours ailleurs, sa vie se déroule comme un rêve individuel.''
       
     
MY GUYS
       
     
contemporany- photography (4).jpg
       
     
contemporany- photography (10).jpg
       
     
contemporany- photography (7).jpg
       
     
contemporany- photography (5).jpg
       
     
contemporany- photography (3).jpg
       
     
contemporany- photography (6).jpg
       
     
contemporany- photography (1).jpg
       
     
contemporany- photography (8).jpg
       
     
contemporany- photography (11).jpg
       
     
contemporany- photography (12).jpg
       
     
tt1neg.jpg
       
     
 MES MECS  Lieu : l’Ouest de la Roumanie, région frontalière avec la Serbie et la Hongrie.   Dans notre civilisation sédentaire, la notion de Vie est intimement liée à un lieu. Cette conception des choses apparaît sans doute peu compréhensible aux peuples nomades. Certains fixent leur espace de confort et de paix au sein d’un lieu souvent appelé « la maison », quand d’autres le créent à travers des objets ou des images déplaçables.  Existe une zone de transition entre le sédentarisme et nomadisme où l’existence d’un domicile, d’un lieu d’ancrage, n’exclut pas la nécessité de créer un espace d’intimité transportable. Pour le chauffeur de camion la création de cette bulle, de ce « chez soi, mais ailleurs » est une réponse à la solitude et l’absence de repères imposés par ce choix de vie. Elle souligne l’importance fondamentale de posséder un « contenant » (habitat/maison/bulle) en cohérence avec « le contenu » (le « soi », ses désirs profonds, sa croyance...) quelles que soient les conditions de vie.  La série Pare-brise révèle le conducteur comme un acteur présenté dans un décor qui peut apparaître comme théâtral car hautement révélateur de la personnalité de l’occupant. Cette mise en scène d’objets, de tissus et d’images illustre le besoin de l’être humain de personnaliser son univers, de créer « un chez soi», même dans ce contexte particulier.      ''Toujours ailleurs, sa vie se déroule comme un rêve individuel.''
       
     

MES MECS

Lieu : l’Ouest de la Roumanie, région frontalière avec la Serbie et la Hongrie. 

Dans notre civilisation sédentaire, la notion de Vie est intimement liée à un lieu. Cette conception des choses apparaît sans doute peu compréhensible aux peuples nomades. Certains fixent leur espace de confort et de paix au sein d’un lieu souvent appelé « la maison », quand d’autres le créent à travers des objets ou des images déplaçables.

Existe une zone de transition entre le sédentarisme et nomadisme où l’existence d’un domicile, d’un lieu d’ancrage, n’exclut pas la nécessité de créer un espace d’intimité transportable.
Pour le chauffeur de camion la création de cette bulle, de ce « chez soi, mais ailleurs » est une réponse à la solitude et l’absence de repères imposés par ce choix de vie.
Elle souligne l’importance fondamentale de posséder un « contenant » (habitat/maison/bulle) en cohérence avec « le contenu » (le « soi », ses désirs profonds, sa croyance...) quelles que soient les conditions de vie.

La série Pare-brise révèle le conducteur comme un acteur présenté dans un décor qui peut apparaître comme théâtral car hautement révélateur de la personnalité de l’occupant.
Cette mise en scène d’objets, de tissus et d’images illustre le besoin de l’être humain de personnaliser son univers, de créer « un chez soi», même dans ce contexte particulier.

 

''Toujours ailleurs, sa vie se déroule comme un rêve individuel.''

MY GUYS
       
     
MY GUYS

Location : West of Romania, close to the Romanian-Hungarian-Serbian border

The living experience of a truck driver can easily be compared with a snail that carries its entire existence and home on its back, always away, always someplace else. Choosing this lifestyle has a deep transformative effect on these human beings: they become characters who spend their lives living in their own bubble. At the same time, they live a truly dual life, invisible to us, but always present. Their mobile lifestyle allows them to be here, there and everywhere. Accustomed to be always in-between (leaving in order to come back), the truck driver spends his life in his house but not at home. The photo series My Guys reveals the truck driver as an actor in a decorum that reinforces the identity of the occupant in a colourful theatre stage. This mise en scène perfectly illustrates the need of humans to personalize their universe, to create a home even when the address is missing.

contemporany- photography (4).jpg
       
     
contemporany- photography (10).jpg
       
     
contemporany- photography (7).jpg
       
     
contemporany- photography (5).jpg
       
     
contemporany- photography (3).jpg
       
     
contemporany- photography (6).jpg
       
     
contemporany- photography (1).jpg
       
     
contemporany- photography (8).jpg
       
     
contemporany- photography (11).jpg
       
     
contemporany- photography (12).jpg
       
     
tt1neg.jpg